samedi 16 mars

SURAN du matin

Un Suran en crue biennale, ca se navigue…. S’il ne restait plus que 25m3 des 50 de la veille à l’échelle de Germagnat, cela avait au moins permis de remettre le Suran dans son lit et de ne pas devoir naviguer au milieu des vaches.

Entre Chavuissiat le petit et Simandre sur Suran nous étions 5 motivés a profiter d’un beau Suran. Toujours un peu de méfiance sur les barrages pour trouver la passe entre les branches et les rappels…

Une belle navigation de proximité. Avec une fruitière à l’arrivée pour acheter le fromage.

Reyssouze de l’après midi

Après un barbecue bien mérité, il était temps de faire naviguer les kayakistes de l’après midi sur Bouvent mais aussi sur la Reyssouze qui pour l’occasion avait retrouvé son lit naturel (la vanne de Curtafray étant en réparation.) L’occasion de travailler les bases de l’eau vive en toute sérénité pour Salomé, Jalil, et Mathys…. Un embarquement à l’américaine, le niveau d’eau étant plus bas d’un mètre…

Quelle pourrait être belle la Reyssouze avec cette vanne ouverte!

9 mars Bouvent

Nous étions 8 ce samedi….. On a choisi de rester sur le lac….

Un jour d’ouverture de la pêche, il faut laisser la rivière à ceux qui attendent ce jour.

La Reyssouze est en mode « je n’ai plus de vanne à Curtafray. ».. du coup yapado….

Mais ce n’est pas un programme de remise à l’état naturel de la rivière… Juste les cables qui ont cédé… On aurait pu penser que…

3 mars rivière d’Ain

Nous étions 8 sur l’eau ce dimanche , avec la participation des 2 plus jeunes du club.

80m3 aplatissaient un peu les passages….. mais tout de même deux bains de la part d’adeptes de cette discipline.

Il y a une vidéo à préparer…

Vidéos de 2018 en rab !

Maintenant qu’il fait meilleur devant la cheminée que dans son kayak, voilà que quelques images de la saison sont exploitées et paraissent. Il vaut mieux tard que jamais.

Le premier montage retrace le stage d’été vu par la caméra de Nathan:

Et celui ci quelques jolies rivières de l’année 2018:




12 janvier AG et première navigation de l’année

Un samedi de janvier dans la grisaille bressanne… Le temps idéal pour se retrouver le temps d’une assemblée générale de bon matin (nous étions une vingtaine) le temps d’un repas à la cafet locale (nous n’étions pas beaucoup moins, mais pas beaucoup plus non plus…) et ensuite à Bouvent le temps de sortir de l’eau le dernier but avant les gels annoncés… et surtout faire la première navigation de l’année! Nous étions tout de même 8 sur la reyssouze! Pour un peu s’il y avait eu plus d’eau, on aurait organisé une navette à Montagnat!

les chevaliers de la Reyssouze
gloups

24 novembre de l’eau, du soleil = du kayak

Après un mois de novembre en piscine, même si on apprécie l’eau chaude, on est toujours à guetter la venue des pluies, et l’éclaircie qui immanquablement lui succède.

Et quand un kayakiste au saut du lit constate qu’il a plu toute la nuit, qu’il fait grand ciel bleu, il parcourt aujourd’hui ses applications pour savoir « combien yadelo dans les rivières » …

30m3 sur l’albarine à 9h du matin!!! il faut faire quelque chose (40m3 dans la semine c’est beaucoup trop).

Quelques choses… réveiller d’autres kayakistes pour partir naviguer mais pas tous seul…

Certains ne sont pas réveillés,  d’autres sont trop loin, beaucoup n’ont pas encore le niveau pour affronter ce niveau (d’eau)..

Mais personne n’est indifférents .

Au final nous partirons à 3 (nous aurions pu être 4, mais y’en avait un qui avait un goûter de prévu!

RV à bouvent à 11h

Bref nous voilà sur la route d’Ambérieu, avec quelques gilets jaunes éparses, puis celle de la vallée de l’Albarine.  Embarquement prévu au barrage d’Argis, il est déjà midi avec 25 m3 dans la rivière, je descend la voiture à Torcieu puis remontée en stop, le barrage filtrant pour automobiliste de Saint Rambert est aussi fluide que la rivière…  une chance.

Et puis descente… j’ai juste oublié de faire des photos en début de navig, juste la fin sur la vidéo qui suit… le niveau était redescendu  à 21 m3 quand nous avons débarqué, et le ciel devenu gris.

Nous étions ce jour là sur l’eau au bon moment!

 

 

 

20 octobre 2018 kayak tout azimut

Pendant
que les unes sont juges de portes sur un slalom N1 de la coupe d’automne du coté de Yenne,(2)

Que des vétérans en vacance du coté de l’Ardèche nous annoncaient que l’eau coulait! (2)

que d’autres participent à la coupe régionale de kayak polo du coté de Saint Etienne (5)

Nous étions une dizaine ce samedi, à bénéficier de la dissipation des brumes matinales, et du peu d’eau restant dans la rivière d’Ain, pour proposer une première eaux vives à quelques débutants. (10)

Bref du monde sur l’eau ce samedi d’octobre.

Du coté du Suran c’est la sécheresse,

 

mais nous savons que nous pouvons compter sur quelques m3 sur la rivière d’Ain. Même si maintenant le lac de Vouglans est au plus bas.

petite vidéo du jour