Samedi 14 mai, l’Ardèche du Nord, c’est Doux!

3 jours de week end, et direction le Sud! En route pour l’Eyrieux, la rivière des chevaliers de la rivière!

Mais arrivés à Tournon, il nous vient une idée? pourquoi ne pas tourner à droite et remonter cette vallée, dont la notoriété tient à un petit train à vapeur, et à une cohorte de vélos rail.

Oui les connaisseurs savent déjà de quelle rivière il s’agit!

Nous nous contenterons de la partie haute, pour remettre en bras les kayakistes qui n’ont pas touché une pagaie de l’hiver, et juste pour la beauté champêtre de cette rivière.

le doux

5 m3 y aura pas de quoi à dépoter mais assez pour ne pas gratter… même si avec 10 cm de plus ça aurait été très bien!

DCIM100GOPRO
Marine à la manœuvre
le doux engloutit le btwo
le Doux engloutit le btwo de Nelly

Après avoir déposé une navette à Boucieu le Roi, et remonté au pont de Ampurany, (non sans avoir validé la remorque verte du Xav, avec deux demi tours) c’est parti pour une descente de plus de 3h… La route fait 9 km, mais la rivière au vu des méandres doit bien en faire 15…

Bref, le temps est à la farniente, même si un petit vent du nord, nous fait apprécier le kawé…. (nouvelle orthographe, pour ne pas faire de pub).

Arrivée tardive, gouter à base de biscuits fourrés, et en route pour le cheylard et le col qui nous mènera de l’autre coté de la montagne, (et qu’elle est belle) pour descendre la vallée l’Eyrieux…

Monter du camp aux Ollières , et préparation d’une recette kayakiste à base de pâtes…

à suivre…

 

Dédicace de l’article à madame et monsieur Ledoux, et une pensée pour notre ami Seb le mécanicien, s’il vient à lire c’est article.

DCIM100GOPRO
une photo du lendemain, saurez vous reconnaitre qui se cache dans la mousse et la buée?