Étiquette : marathon

12 novembre Marathon de l’Ardèche 2016

« Avec plus de 1800 participants sur l’eau et un beau soleil en prime, le 32ème marathon des gorges de l’Ardèche s’est déroulé sans encombres. Une nouveauté cette année, une course de stand-up paddle avec les meilleurs athlètes de la discipline. ». Voilà comment France 3 décrit le marathon de l’Ardèche 2016 : sans encombre !

Nous on va vous raconter la vraie histoire, celle du BCKEV :

Jeudi soir : Une poignée d’irréductibles sont venus charger le camion et la remorque. La première surprise du week-end ne s’est pas fait attendre. Le K2 de marathon acheté dans l’année, remis à neuf et équipé d’un ingénieux système de gouvernail a été victime d’un mauvais choc dans le club. La timonerie est à réparer alors que le départ est prévu pour le lendemain matin. Ça tombe bien, Noël et Dorian ne savaient pas quoi faire de leur début de soirée. Au boulot ! #Plan galère n°1

Vendredi matin 8h30, départ du club. C’est parti pour 4 petites heures de route. Plus la route avance plus Noël et Xavier se pose une question embarrassante : « Le camion ne tournerai-t-il pas sur 3 injecteurs au lieu de 4 ? » Si c’est confirmé ! #Plan galère n°2. Mais bon au final plus on avance plus ça commence à sentir bon l’Ardèche. Ça sent aussi le très bon week-end cette histoire. Le Marathon pour un kayakiste c’est un peu comme le bol d’or pour un motard, ou le 14 Juillet pour un Français. C’est la fête nationale du pagayeur !

Un petit tour au gymnase de Vallon pont d’arc pour que Cathy se prépare une garde-robe de luxe puis nous voilà en train de manger au bord de l’eau !

Oui, la carte postale est jolie … sauf qu’il y a pas d’eau ! Enfin très peu. Trop peu pour faire une reconnaissance en bateau de marathon. On opte donc pour un après-midi calme, au fil de l’eau, dans nos petits bateaux en plastique. Cela dit, faire du tourisme sur une rivière c’est aussi très plaisant.

marathon-de-lardeche-23

Pour la suite, il va nous falloir tirer un énorme coup de chapeau à Cathy. Un gite parfait, avec une cuisine ouverte pour être tous ensemble. Ça change du camping et de ces contraintes (oui oui, on avait un lave-vaisselle et une douche (plus ou moins chaude d’ailleurs)). On va peut-être finir par s’y habituer. Nous sommes déjà gastronome, il ne faudrait pas que l’on deviennent en plus exigent sur le logement.

marathon-de-lardeche-27

On ne va pas vous mentir, ce n’est pas le marathon qui nous à empêcher de dormir. Pas de stress au BCKEV. Le concert des ronfleurs à bel et bien eu lieu ! Et ce n’était pas du Mozart !

Après une bonne nuit de sommeil c’est enfin le jour J. Pour certain se fut une balade, pour d’autre se fut dur, long, inconfortable, interminable … #Plan galère n°3. Mais au final bon dieu que c’était bon. On va féliciter Océane et Dorian pour leur victoire du challenge BCKEV. Mais ils auraient pu terminer dernier que ça n’aurai rien changé. Le plus important c’est d’avoir tenu bon, d’avoir partagé 32 kilomètres de paysages magnifiques et de lire à l’arrivé sur le visage de son co-équipier le sourire et le soulagement de l’avoir fait ensemble.

marathon-de-lardeche-21

Le portage le plus long de notre vie terminé #Plan galère n°4, nous avons profité de l’après-midi pour nous restaurer et prendre part à la tombola, dont nous sortons tous perdant. Retour au gite pour un bon repas ainsi qu’une bonne et réparatrice nuit de sommeil.

marathon-de-lardeche-16

Certains ont été matinaux dimanche matin (malgré le fait qu’on ne naviguait pas), d’autre beaucoup moins. Qu’importe, le seul objectif de la journée est de rentrer à la maison.

Il suffisait de conduire en suivant la route pour arriver vers 16h30 à Bourg. Mais non, il nous fallait pimenter un peu la chose. Rouler sur 3 injecteurs nous fait consommer plus de gasoil que dans nos habitudes. Manque de pot, on tombe en panne sèche à 5 minutes du club #Plan galère n°5.

Heureusement on avait choisi l’endroit ! Moins d’un kilomètre de chez Noël et à moins de 10 minutes de chez Dorian où se trouvait un jerrican plein de gasoil. Le temps de s’organiser et nous ne perdons que 15 minutes ! Mais on a validé un probable futur item de la pagaie chocolat made in BCKEV.

marathon-de-lardeche-36

Encore un beau week-end de kayak avec une bonne ambiance, de la gastronomie et beaucoup de plaisir. Pardon j’ai oublié le sport … 32 magnifiques kilomètres de partage sur l’eau et bien plus sur terre ! On remet ça l’année prochaine sans soucis.

Notre vidéo:

La vidéo officielle